pexels sarah chai 7282316

Quelles sont les allocations destinées aux parents isolés ?

Les familles monoparentales sont représentées dans la société française avec un pourcentage de 20 %. Il existe plusieurs causes qui ont créé ces situations pénibles, telles que : le divorce, la séparation, le décès…
Auparavant, ces cas se comptaient sur le bout des doigts. Mais aujourd’hui, ce type de famille apparaît de plus en plus à cause de plusieurs raisons. L’avantage majeur de cette situation est que les parents isolés peuvent bénéficier de plusieurs aides financières.

Les allocations pour les familles monoparentales

La Mutualité sociale agricole et la Caisse d’Allocations Familiales aident les parents isolés à travers des allocations en suivant quelques conditions. Ces allocations garantissent temporairement un bénéfice familial aux parents qui acceptent de prendre la charge d’au moins un enfant et qui résident en France. Une personne peut bénéficier d’une allocation de parent isolé en suivant certaines conditions :

  • Vivre seule et être enceinte, vivre seule à cause d’un divorce, d’une séparation ou d’un veuvage et posséder un ou plusieurs enfants ;

  • habiter en France ;

  • posséder des ressources qui ne dépassent pas un plafond dont le montant dépend de la nouvelle structure familiale.

L’allocation d’un parent isolé a été changée par l’allocation de soutien familial en 2018. Les femmes qui vivent seules et les familles monoparentales peuvent avoir une allocation sous certaines contraintes. Elles doivent avoir des ressources mensuelles inférieures à certains plafonds. L’ASP ou l’allocation de parent isolé peut être obtenue dans le contexte d’une pension alimentaire non versée.

Les aides financières et sociales pour une famille monoparentale

Il existe plusieurs aides destinées aux familles monoparentales :

L’assurance veuvage

L’allocation de veuvage peut être offerte au conjoint qui vit avec quelques conditions liées aux ressources et à l’âge. Il faut aller à la Caisse nationale d’assurance vieillesse.

La pension de réversion

Le fonctionnaire ou le salarié assuré et décédé peut bénéficier de la pension de réversion correspondant à une partie de la retraite. Elle est attribuée au conjoint survivant suivant certaines conditions. Il faut aller à la Caisse nationale d’assurance vieillesse.

Le RSA (Revenu de solidarité active)

Les familles monoparentales peuvent bénéficier du RSA en remplissant certaines conditions. Si l’allocataire a un enfant, la condition d’âge est éliminée. Le parent isolé peut bénéficier du RSA même s’il est en congé parental. La somme du RSA dépend du nombre d’individus à charge. Il faut aller à la Caisse d’allocations familiales.

Agepi (L’aide à la garde d’enfant pour parent isolé)

Le parent isolé qui reprend un emploi, élève des enfants de moins de 10 ans ou entre en formation, peut profiter de cette aide sous certaines conditions. Il faut aller à Pôle Emploi.

ALF (Allocation de logement familiale)

Elle est destinée spécialement aux ménages ou aux individus isolés qui prennent la charge d’autres personnes suivant les conditions de ressources. Il faut aller à la Caisse d’allocations familiales.

Comment gérer une famille monoparentale ?

Les familles monoparentales sont équivalentes aux autres familles. Dans ces situations, il existe des difficultés et malheureusement, beaucoup de moments compliqués. Il est possible que les événements renforcent les liens et améliorent les relations enfant/parent.

Les enfants ayant grandi dans une famille monoparentale ont un caractère mature et ils sont plus autonomes. Ils doivent tirer tout ce qui est bénéfique de leur vie quotidienne rapidement et indépendamment à l’école et à la maison.
Le nombre des familles monoparentales est très important. Elles ne sont pas refusées, mais rencontrent encore quelques obstacles. Pourtant, même si le cas est critique, le quotidien se développe et la vie de famille s’organise.
Prendre une période de monoparentalité après une rupture est très important. Car c’est une période de transition et de changement pour bien cerner les besoins et définir les objectifs. C’est comme une pause d’un film. Si la pause n’est pas prise, on va reproduire la même situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *