conseils régime maison (5)

Le régime sans féculents est-il efficace ?

Vous souhaitez perdre du poids ? Découvrez nos guides:
Bruleur de Graisse ou Probiotique Minceur

Parmi les régimes qui rencontrent beaucoup de succès, nous retrouvons le régime sans féculents. Ce régime consiste à exclure le pain et tout produit céréalier de son alimentation, en plus des légumineuses et des pommes de terre.

Beaucoup de scientifiques sont sceptiques concernant le régime sans féculents. Mais pourquoi alors ce régime semble avoir du succès ? Les résultats qu’il apporte sont-ils vraiment fiables ? Quelles sont les conséquences possibles après un tel régime ?

D’où vient le régime sans féculents ?

Le régime sans féculents revient de loin, puisqu’il a fait son apparition dès le 19e siècle où on pensait déjà que les farines et les amidons à la base de l’alimentation humaine étaient responsables de l’obésité. La même idée a été prônée par les scientifiques jusqu’aux années 70, où les médecins recommandaient aux personnes en surpoids de limiter, voire supprimer, tout féculent et produit dérivé de leur alimentation.

Le régime sans féculents consiste à supprimer les aliments qui contiennent des sucres lents. Les sucres lents sont des glucides complexes qui apportent de l’énergie à l’organisme sur le long terme. Cette énergie est indispensable au bon fonctionnement du cerveau et des muscles. Avec ce régime, on pousse le corps à mettre en place une nouvelle stratégie afin de trouver de l’énergie, et ce, en puisant dans les réserves de graisses, les lipides.

Quels aliments sont interdits dans le régime sans féculents ?

Les féculents sont des sucres lents qui sont lentement dégradés par l’organisme, ce qui lui fournit de l’énergie à la demande. Le régime sans féculents exclut tous les aliments qui contiennent des glucides complexes :

  • Les pommes de terre ;
  • Le pain et ses dérivés ;
  • Les céréales et leurs dérivés ;
  • Les légumineuses et les légumes secs.

Découvrez  Comment maigrir sans régime ?

Toutes les variétés de pomme de terre sont exclues, ainsi que les produits de panification (biscottes, croissants, pains au chocolat, etc.), les pâtes, la semoule, le riz, le blé, le boulgour et toutes les légumineuses.

Le régime sans féculents ne s’arrête pas là, puisqu’il exclut également les aliments qui peuvent apporter des sucres rapides, à l’instar du sucre blanc, des boissons sucrées, des confitures, des miels, des chocolats, des bonbons et des gâteaux.

En optant pour le régime sans féculents, on bouscule totalement la composition habituelle des repas, puisque les basiques comme la baguette de pain ou les céréales du matin sont d’office supprimés.

Les bienfaits du régime sans féculents

Avec toutes ses restrictions, le régime sans féculents réduit l’apport calorique de la journée de 50 %, ce qui permet une perte de poids rapide, c’est d’ailleurs l’objectif principal du régime. En somme, le régime sans féculents apporte ces avantages :

  • Une perte de poids rapide ;
  • Une baisse de la glycémie ;
  • Une réduction de l’apport en gluten.

Le 3e point est intéressant pour les personnes souffrant d’intolérance au gluten. Ce régime leur permettra un meilleur confort digestif.

Les inconvénients du régime sans féculents

Le régime sans féculents est un régime extrêmement restrictif, ce qui fait qu’il présente à moyen terme plusieurs inconvénients :

  • Un risque d’acidocétose ;
  • Un risque d’hypoglycémie ;
  • Une éventuelle augmentation du mauvais cholestérol ;
  • Une importante perte en eau et en masse musculaire ;
  • Une intense fatigue due à une perte de poids trop rapide.

Le risque d’acidocétose est réel et peut engendrer un déséquilibre de l’organisme et des complications assez graves pour les diabétiques. Quant à l’hypoglycémie, elle se traduira vite par des nausées et des pertes de connaissance, car le taux de sucre dans le sang sera trop bas.

Découvrez  Quel type de régime choisir pour perdre du poids efficacement ?

En compensant le manque de féculents par des graisses saturées, le risque d’augmentation du cholestérol est on ne peut plus présent, de même que la perte de masse musculaire. Au final, le régime sans féculents dure un temps avant de bloquer l’organisme et d’engendrer une importante prise de poids, tout l’opposé du but recherché en adoptant un régime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.