conseils régime maison (6)

Principe, types et les bons réflexes d’un régime hyposodé

Vous souhaitez perdre du poids ? Découvrez nos guides:
Bruleur de Graisse ou Probiotique Minceur

C’est parce qu’une surconsommation de sel peut nuire à la santé et provoquer la survenue de maladies, telles que la tension artérielle, le cancer de l’estomac, les maladies cardiovasculaires, la lithiase urinaire, etc., que songer à suivre un régime hyposodé peut s’avérer être une bonne idée.

Un tel régime est conseillé pour guérir une rétention sodée (insuffisance cardiaque, ascite, etc.), ou lors du suivi d’un traitement par corticostéroïde à dosage élevé. Plus d’informations vous sont apportées par cet article.

Quel est le principe du régime hyposodé ?

Le régime hyposodé, dit régime pauvre en sel, a pour but de diminuer les apports en sodium dans l’alimentation de tous les jours, tout en assurant l’équilibre alimentaire, en temps normal 6 g par jour au max suffisent largement, cependant, la moyenne tourne autour de 8.5 g de sel par jour.

Il peut être suivi par mesure de précaution, notamment pour : les personnes âgées, les femmes enceintes, ou pour toute personne atteinte de syndrome néphrotique ou de maladies cardiaques, rénales ou endocriniennes.

La diminution du sel va générer une diminution de la quantité d’eau dans les tissus, chose requise en cas d’œdème, de même qu’une baisse du volume sanguin veineux. Ainsi, avec un volume sanguin réduit, cœur, foie et rein pourront être soulagés.

Ce sodium est consommé sous forme de sel de table ou bien sous forme de sel caché présent dans les aliments transformés, de plus, la composition de certains médicaments peut également en contenir.

Entamer un régime hyposodé nécessite un changement de l’attitude alimentaire :

  • Une diminution du sel dans les plats, ainsi qu’une réduction des aliments salés, etc. ;
  • Un remplacement du sel de sodium par le sel de potassium (sel de régime) ;
  • L’utilisation d’herbe fraîche, comme la coriandre, la ciboulette ou le persil ;
  • L’adoption d’une cuisson qui conserve le goût des aliments : vapeur, étouffée, etc. ;
  • La substitution du sel par l’ajout de jus de citron, des plantes aromatiques (thym, laurier, romarin, basilic), ou des épices.

Découvrez  Comment maigrir sans régime ?

Les différents types d’un régime hyposodé

Comme le sel n’est pas supprimé définitivement et qu’un régime strict avec un taux inférieur à 1 gramme par jour n’est pas toujours facile à appliquer, des variantes de ce régime existent avec :

Le régime hyposodé standard

Autorise entre 2 grammes à 4 grammes de sel par jour, il est prescrit pour la femme enceinte en cas d’une prééclampsie ou pour les personnes ayant de l’hypertension artérielle, il nécessite la suppression de certains aliments, comme le céleri, car trop riche en sel et donc l’élaboration d’un menu adapté.

Le régime hyposodé élargi

Autorise jusqu’à 5 grammes de sel par jour, c’est-à-dire un salage normal des aliments au moment de la cuisson, mais sans excès et sans aucun rajout à table, ce type de régime est adopté dans les hôpitaux, lors des corticothérapies ou pour les insuffisances chroniques cardiaques ou bien rénales.

Ce que vous devez adopter pendant un régime hyposodé

Les habitudes et bons réflexes à adopter pour un régime hyposodé qui tient la route :

Réduire sa consommation d’aliments transformés

Ces aliments sont riches en sel caché qui est dans 80 % des cas la principale source de sel :

  • La charcuterie et le jambon ;
  • Les eaux gazeuses style vichy ;
  • Les fromages ;
  • Les fast-foods et plats cuisinés (pizza, hamburger, quiches, etc.) ;
  • Les produits de la boulangerie et les biscuits salés ou sucrés ;
  • Les produits en conserve et autres préparations surgelées ;
  • Les poissons et crustacés ;
  • Les pates : ravioli, cannelloni ;
  • Les fruits oléagineux ;
  • Le beurre salé et sel de table ;
  • Les médicaments effervescents ;
  • L’hydrogénocarbonate de sodium.

Découvrez  Quelle biscotte pour régime sans résidu ?

Privilégier les bons aliments

Pour assurer un bon équilibre alimentaire, privilégier : les légumes verts frais et secs, les céréales (riz, semoule et pain sans sel), le fromage sans sel type emmenthal, les viandes fraîches et sel de régime, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *