pexels laura garcia 3398675

Pourquoi bébé aime dormir sur maman ?

Déjà dans le ventre, le bébé tisse un lien affectif avec sa maman. Cet attachement s’affirme davantage à la naissance. Ainsi, votre bébé aura naturellement besoin de sentir votre chaleur et de dormir dans vos bras. Au fil du temps, il peut même progressivement prendre cette habitude. En effet, pour se sentir plus rassuré, le nouveau-né s’attache plus à sa maman même pour dormir. Pourquoi le bébé a-t-il ce sentiment et comment l’expliquer ? Pourquoi cette relation mère-enfant ? Voici des éléments de réponse.

Le bébé se protège du danger

Habitué à sa maman, le nouveau-né ne reconnaît que son odeur dès les premières semaines de sa vie. De cette façon, il apprend à l’aimer et à s’attacher à elle. C’est pourquoi, loin de sa mère, le nourrisson ne se sentira pas en sécurité. Ainsi, seul dans son berceau, il va dormir moins que s’il était sur la poitrine de sa maman. Lorsqu’il se sent négligé, son niveau de stress augmente et il développe des troubles du sommeil. Le bébé chéri donc ce lien avec sa mère dans le but de se protéger des éventuels dangers extérieurs. Il faut rappeler que l’attachement à la mère obéit à un programme inné.

Le bébé gère mieux sa peur

L’odeur maternelle soulage et calme l’enfant. Elle joue un rôle clé dans la construction de l’attachement. La relation mère-enfant apporte donc au bébé un état serein, mais aussi un sentiment de sécurité et de plaisir. Après avoir fait respirer à différents nourrissons l’odeur de leur mère, des scientifiques expliquent que la stimulation olfactive (odeur) transite par l’amygdale, l’hypothalamus et l’hippocampe. Ce sont des parties du cerveau liées au circuit médiateur de la peur et l’anxiété. L’odeur joue également un rôle thérapeutique chez le nouveau-né et plus précisément chez les enfants prématurés. À travers le contact, l’odeur de la maman permet à l’enfant d’être plus fort émotionnellement.

Le bébé a besoin d’être materné

La relation entre le bébé et sa mère est importante. Le fait que la mère se préoccupe instinctivement de son bien-être est une hypersensibilité, une sorte de folie douce indispensable au nourrisson. La présence physique et psychique de la maman pour anticiper ses besoins est donc capitale pour lui. En outre, à la naissance, son développement physique n’est pas achevé. Pour les anthropologues, il s’agit d’un fœtus ex-utéro. La maman fusionnelle donne alors de l’amour à son enfant. Elle répond à ses attentes et est présente lorsqu’il pleure. Sa maman étant celle qui prend plus soin de lui, le nouveau-né n’arrive plus à se passer d’elle.

Le bébé communique avec sa mère

Dans les bras de sa mère durant la journée, le bébé est calme et détendu. Les yeux dans les yeux avec elle, il gazouille et sourit. Content, le bébé envoie des signes à sa maman et cette dernière sait les décrypter. Ses grimaces, ses cris, ses mimiques traduisent ses émotions et son bien-être. De manière générale, les bras de sa mère l’apaisent. Ainsi, lorsqu’il veut s’endormir, le bébé recherche encore une fois cette sensation de bien-être. Dans ces conditions, il bénéficie d’un sommeil tranquille et il est plus calme. Ce sont des paramètres qui participent à la création du lien enfant-maman.

Le bébé recherche la proximité physique

Les nouveau-nés ont tendance à demander de l’aide parce qu’ils comprennent que les adultes s’occupent d’eux. La réaction du maternage des adultes étant biologiquement programmée, l’enfant cherche la proximité physique pour être apaisé. À sa naissance, le tout-petit reconnaît sa mère puisqu’elle lui procure plus de soins corporels. Ainsi, il s’attache plus à elle. Il faut noter que l’un des rôles de cet attachement est d’équilibrer les émotions négatives. La peur, la colère et la tristesse sont des émotions insoutenables pour le nouveau-né. De plus, seul, il ne peut pas les réguler. Cependant, lorsqu’il dort sur sa maman, il n’a plus peur de rien et est apaisé. Pendant ses tout premiers mois, la figure d’attachement permet à l’enfant de développer ses préférences. Entre 3 et 6 mois, il découvre combien il est agréable d’être blotti contre sa mère.

Le bébé a besoin d’affection

C’est un lien affectif profond qui s’établit entre un bébé et sa maman. Cette dernière s’attache à son bébé et il lui donne le même retour. Lorsque le nouveau-né sent que sa mère répond à ses besoins avec affection, tendresse et constance, le lien entre les deux s’établit plus rapidement. Ainsi, quand le bébé est triste ou troublé, l’interaction avec sa mère le rassure. Le premier lien d’attachement se crée naturellement et constitue la base qui permet au bébé d’explorer le monde tout en sachant qu’il peut revenir à un endroit sûr. C’est le premier facteur qui lui permet d’apprendre et d’organiser ses sentiments et ses actions. Il sait qu’il peut compter sur la personne qui lui offre les soins et tout le confort. Il aime alors dormir sur le ventre de sa mère puisqu’il lui fait confiance. C’est d’ailleurs ce sentiment qui va l’aider plus tard à construire des relations saines.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *