Comment trouver un emploi en étant en situation de monoparentalité ?

Les personnes qui se retrouvent à la tête d’une famille sans avoir un conjoint à leur côté ont souvent des problèmes d’ordre pratique, surtout du point de vue de la situation des enfants et de leurs besoins.

Le travail peut être une contrainte majeure pour un parent isolé qui va manquer de temps pour s’occuper de ses enfants ou gérer son foyer pour donner un équilibre et une stabilité de vie à ses enfants. Le lieu de travail peut aussi aggraver les choses lorsqu’il est loin du domicile du parent, car cela va faire rallonger le temps d’absence de sa cellule familiale.

La monoparentalité et la vie sociale

Un parent seul a plus besoin de gérer, au détail près, son emploi du temps entre son travail, la gestion de son foyer et le temps à consacrer à ses enfants. Le côté sans répit d’un parent seul qui ne peut pas avoir une aide pour ce qui est des enfants est une contrainte continue qui fait des ravages dans les foyers avec, en général, des enfants en bas age.

Il faut aussi faire la différence entre un parent avec un seul enfant et un parent avec trois enfants en bas age, c’est généralement le cas des divorces retardés qui génèrent ce genre de situations.

Un parent qui a des enfants en bas age doit penser à bien s’organiser afin de trouver le temps entre l’école, la crèche et la maternelle pour les enfants, c’est en général très compliqué, surtout si le parent doit aller travailler un peu loin de l’endroit où il habite.

Trouver un emploi pour un parent seul

Pour bien définir les choses, un parent seul est souvent un changement de rôle et ce parent doit aussi assumer la partie qui était le rôle du deuxième parent, ce qui complique les choses par une certaine surcharge due à ce nouveau rôle.

Dans ces situations, beaucoup sont fatigués et dépassés et risquent même de perdre leur travail à cause de ce chamboulement. Il existe d’autres qui essayent de trouver un autre boulot plus aménagé et plus proche de leur domicile afin de se donner la chance de pouvoir concilier entre le travail et les responsabilités de parent seul.

La monoparentalité est devenue la deuxième cause de ce manque d’intégration professionnelle après le manque de confiance, surtout pour les femmes seules. Dans certaines situations, les parents seuls ont recours à de petits jobs, souvent à mi-temps ou avec des horaires flexibles, ce qui leur permet de s’occuper des enfants entre deux choses, on doit pas oublier les corvées de ménage, la cuisine et le linge qui va occuper le reste du temps.

Les emplois avec de petits contrats à mi-temps ne sont pas très stables et viennent avec de petits salaires, cette situation va causer des complications financières qui rendent la tâche de subvenir aux besoins de la famille très difficile.

Il y a aussi la faible scolarité des parents qui est une cause qui les empêche d’avoir des emplois bien rémunérés, si par exemple, une femme n’a aucune qualification et se retrouve responsable de deux ou trois enfants mineurs, la chance de trouver un emploi assez sécurisant est très faible.

Les femmes sont les plus exposées à ce phénomène de monoparentalité, c’est pour cela que la loi prévoit des textes pour aider cette tranche de la société lorsqu’on sait que 23% des familles sont monoparentales. Les femmes qui se retrouvent en situation de monoparentalité sont généralement dans des situations de :

  • Divorce après mariage ;
  • séparation après concubinage ;
  • mère célibataire.

La législation cherche à voter des lois afin de pouvoir arranger la situation de monoparentalité avec les modalités du monde de travail, ce qui créerait un statut spécial pour cette catégorie de parents qui se trouve actuellement en majorité sans emploi où en situation de précarité sociale et financière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *