father and son 2258681 1280

La monoparentalité et ses avantages : pourquoi élever un enfant seul n’est pas une si mauvaise idée ?

Quand on parle de famille monoparentale, on imagine tout de suite une femme célibataire avec ses enfants qui mène une vie précaire. Pourtant, être seul à élever ses enfants n’a pas que de mauvais côtés. La monoparentalité a plusieurs avantages insoupçonnés mais qui sont bien réels. Ces avantages pourraient donner du baume au cœur aux parents qui ont perdu leur conjoint ou même influencer certains parents à se sortir d’une relation qui ne tient plus. Nous allons voir dans cet article, comment être à la tête d’une famille monoparentale peut s’avérer être une bonne chose pour le parent célibataire et pour les enfants.

Les avantages d’une famille monoparentale

Qu’on soit un parent séparé, veuf ou tout simplement un parent qui a décidé d’avoir un enfant seul, s’occuper seul de son ou de ses enfants ne vient pas forcément qu’avec des inconvénients. L’un des principaux avantages d’avoir un enfant seul, c’est qu’on est libre de l’éducation que l’on souhaite lui inculquer. Les parents qui décident d’avoir un enfant seul ne sont généralement pas sujet à des conflits incessants avec leur conjoint sur le prénom du bébé ou sur les routines de l’enfant et de ses activités. Les couples divorcés avec des gardes alternées jouissent d’une plus grande liberté pour passer du temps seul ou avec des amis et de faire des activités qui leur plaisent. Ça a un impacte sur leur façon de gérer le stress et l’éducation de leurs enfants quand ils ont quelques moments de répit. Un autre point important, les enfants de parents célibataires sont généralement plus indépendants et apprennent très vite à être autonomes sans avoir recours à l’aide de leurs parents, ce qui peut les aider énormément dans le futur et dans leur vie d’adulte. Être seul à s’occuper de ses enfants pousse les parents à développer certaines aptitudes qui ne leur ont pas été nécessaires dans d’autres circonstances. Et ça peut se refléter dans d’autres aspects de leur vie comme leur vie professionnelle.

Ce qu’il faut savoir sur la monoparentalité

Bien qu’être un parent célibataire n’est pas forcément synonyme de soucis ou de vie difficile, il est important de prendre en compte certains aspects négatifs de cette situation. Pour bien comprendre l’état de précarité financière dans lesquelles vivent ce genre de famille, voici deux statistiques pour illustrer le problème :

  • 34,6% des familles vivant sous le seuil de pauvreté sont des familles monoparentales ;

  • Les mono-parents sont plus touchés par le chômage qui peut atteindre jusqu’à 25%.

Le fait de se retrouver à élever seule plusieurs enfants, en particulier si on est une femme sans emploi, c’est d’être confronté à énormément de difficultés financières et leurs conséquences. Être une mère célibataire peut s’avérer être un obstacle pour trouver du travail. Ceci pour la simple et bonne raison que la mère n’a pas les moyens de se payer un service de nounou pour garder ses enfants, ceci coûtant généralement cher, elle devra donc se rabattre sur des boulots à temps partiel. Tout ça ne vient pas sans conséquence puisque le niveau de vie et le pouvoir d’achat de cette famille monoparentale sera automatiquement nettement moindre que celui d’une famille classique, et ça aura aussi un impact sur le logement et les conditions de vie en général. Ce genre de mode de vie a des conséquences très négatives sur les enfants qui seront statistiquement plus susceptibles de tomber dans la délinquance et d’avoir un casier judiciaire. Cependant, faire partie d’une famille monoparentale ne veut pas dire qu’il n’y a que des inconvénients pour les parents et pour les enfants. Les deux parties peuvent en tirer certains points positifs qui peuvent améliorer leur vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *