hand 1549135 1280

Quelles sont les aides sociales pour les situations de monoparentalité ?

La monoparentalité est un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur dans la société et c’est généralement synonyme de précarité. Vu que c’est une majorité de femmes qui se retrouve à gérer des familles monoparentales, elles ont énormément de mal à gérer leur foyer et à s’intégrer dans le milieu professionnel.

Les conséquences sont un mode de vie proche de l’extrême pauvreté et dont les enfants sont les principales victimes. L’État français est bien conscient des situations que vivent ces familles et leur proposent des aides sociales pour se loger et mener une vie décente.

Pourquoi les familles monoparentales ont-elles besoin d’aides sociales de l’État ?

Il a été estimé que 22% des familles françaises sont des familles monoparentales et dont 85% seraient des mères célibataires. Malheureusement, une grande majorité du temps, la monoparentalité rime avec pauvreté.

Les mères de famille divorcées qui ne sont pas diplômées et qui n’ont ne sont pas actives sur le plan professionnel sont beaucoup plus susceptibles de se retrouver à faire des boulots à temps partiel et d’avoir du mal à se loger.

Résultat, non seulement elles ont un pouvoir d’achat nettement moindre que celui des familles classiques, mais elles ont aussi beaucoup plus de chances de vivre dans un logement plus petit et dans de très mauvaises conditions.

Les situations difficiles que vivent ces mères célibataires ont incité le gouvernement à leur proposer toutes sortes d’aides pour leur permettre de survivre, mais aussi d’éviter la pauvreté. Les statistiques sont formelles : vivre dans la précarité mènerait très souvent à des échecs scolaires, mais aussi à la délinquance.

Le taux de criminalité des personnes venant de ce genre de milieux est nettement supérieur à celui des personnes ayant vécu dans des milieux plus aisés et il est de la responsabilité de l’État d’éviter au maximum aux enfants provenant de ce genre de milieux de mal tourner.

Quelles sont les aides proposées par l’État pour les familles monoparentales ?

Pour éviter aux familles monoparentales de se retrouver dans un état de pauvreté extrême, plusieurs aides sociales leur sont proposées pour les tirer de la précarité. On peut regrouper les aides proposées par l’état en plusieurs catégories :

  • Les aides sociales ;

  • les aides à la garde et à la scolarité des enfants ;

  • les aides au logement ;

  • les aides au loisir.

Les aides sociales sont généralement en fonction de l’âge du parent et du nombre d’enfants et concernent généralement des allocations et des versements d’aides pour assurer le minimum pour survivre, comme la pension alimentaire, mais aussi tout ce qui a un rapport avec les frais d’assurance santé.

Une demi part fiscale leur sera attribuée s’ils ont élevé leurs enfants seuls pendants au moins 5 ans quand sera calculé leur impôt sur le revenu. Les aides sur la garde et la scolarité englobe des aides et des allocations.

Ces aides sont prévues pour aider les parents isolés à avoir recours à des services de garderie pour ceux qui travaillent, mais aussi des aides pour la rentrée et pour la cantine scolaire. Les aides aux logements visent à aider les familles monoparentales à accéder à un logement HLM, à pouvoir obtenir des cautions pour un nouvel appartement ou tout simplement payer des factures d’électricité et de gaz.

Il est même possible d’avoir un tarif spécifique pour son téléphone. Pour finir, les aides au loisir regroupent des cartes ou des réductions sur de nombreuses activités sportives et culturelles ainsi que des réductions sur ticket de transport comme le TGV.

Ces familles monoparentales doivent remplir certains critères pour pouvoir bénéficier de ces aides et de ces allocations. Les deux facteurs les plus déterminants pour y avoir accès sont les revenus du parent et le nombre d’enfants et leur âge. Ces facteurs détermineront aussi les aides qui seront proposées, par ce que les aides sociales s’adaptent à plusieurs situations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *