microbiote et perte de poids ce quil faut savoir

Microbiote et perte de poids : ce qu’il faut savoir

Vous souhaitez perdre du poids ? Découvrez nos guides:
Bruleur de Graisse ou Probiotique Minceur

En quoi est-ce que le microbiote bouleverse notre connaissance ? On se rend compte que le microbiote agit de manière stratégique au niveau de notre organisme puisqu’il permet de gérer le ventre de l’intérieur. En effet, le microbiote va jouer un rôle considérable pour notre santé et pour mieux l’entretenir, il est important de connaître quelques conditions. À toutes les femmes qui souhaitent perdre du poids et avoir un ventre léger, cet article est pour vous, venez en savoir plus.

Qu’est-ce que le microbiote ?

Le microbiote est responsable de la qualité de notre intestin et de notre système immunitaire. Ces bactéries peuvent être à l’origine d’une bonne digestion, des gonflements ou des constipations. On parle aussi de flore intestinale : ce sont des millions de bactéries qui se trouvent dans notre système digestif. Ainsi, il y a des bactéries inoffensives et de mauvaises bactéries, donc il faut stimuler les bactéries positives, car elles véhiculent des vitamines du groupe B ou K.

D’un autre côté, les bactéries pathogènes vont extraire plus de calories dans l’alimentation que certaines bactéries. Dans ce cas, malgré les régimes stricts qu’une personne suit, il lui est difficile de perdre du poids. En gros, plus vous avez des bactéries variées et riches, plus vous maigrirez.

Le colon est un bio fermenteur : les bactéries ont des enzymes qui permettent de fermenter toutes ces substances qui n’ont pas été assimilées dans l’intestin grêle. Cela va permettre aux bactéries de se multiplier. Ils cherchent de l’azote, du soufre et en contrepartie, ils vont larguer les substances. Parmi ces multiples substances, il y a le butyrate qui protège le colon contre le cancer. Ils vont fabriquer des produits de santé dont nous pouvons en profiter et cela a un effet extraordinaire.

Découvrez  Quels sont les bienfaits des probiotiques pour les femmes ?

Comment entretenir son ventre avec du microbiote ?

Comment booster le microbiote intestinal ? Si vous mettez en place des aliments qui stimulent les mauvaises bactéries, vous augmentez la probabilité de devenir obèse. Si vos microbiotes sont mal entretenus, ils auront de la difficulté à assimiler les fibres de la nourriture.

Cela peut jouer sur le métabolisme, les carences ou même produire de l’inflammation. Plus il y a de masse grasse, plus cela augmente le niveau d’inflammation : c’est un vrai cercle vicieux. Il existe des aliments qui peuvent développer les bactéries bénéfiques et réduire le risque d’attraper les maladies à cause de l’obésité.

5 aliments à manger pour agir sur la perte de poids

Les fibres alimentaires

Il s’agit de faire un régime végétarien, les experts disent qu’il faut en avaler au moins 25 à 50 grammes par jours. Il faut alors prioriser les fruits et légumes pour assurer l’état de notre microbiote. On trouve ces fibres dans le topinambour, ail, oignon, artichaut, navet, asperge, les bananes vertes, etc. Il faut à peu près 100 grammes de ces aliments pour avoir la dose recommandée en probiotique pour perdre du poids.

Les aliments fermentés

Ils agissent positivement sur la flore intestinale même s’ils ne sont pas des probiotiques.

Le thé vert

Il contient du polyphénol, qui est une molécule que l’on trouve dans le règne végétal et qui a des impacts sur différents aspects de notre santé. Ce sont des antioxydants qu’on trouve principalement dans les baies rouges comme la canneberge, les framboises, les fraises, etc. En passant par la muqueuse intestinale, ils vont augmenter les souches bactériennes considérées comme bénéfiques. Ce n’est pas un antibiotique, mais il peut diminuer la quantité des mauvaises bactéries. Le thé vert est intéressant sur le fait qu’il est capable de moduler le microbiote intestinal.

Découvrez  Quels sont les meilleurs probiotiques pour une femme ?

Le cacao

Il ne s’agit pas de consommer n’importe quel chocolat, prenez des chocolats noirs et bio. D’après une expérience, les groupes de personnes ayant mangé du cacao ont développé les triglycérides et l’inflammation, donc de bonnes bactéries.

Huile d’olive

Certains composants de l’huile d’olive sont capables de lutter contre le helicobacter pylori. Cette bactérie est responsable de certains cancers, mais aussi des ulcères gastro-duodénaux.

Mangez suffisamment de polyphénol, de fibres, de fruit rouge et vos microbiotes se porteront bien ! Si possible, évitez les nourritures qui réduisent la diversité bactérienne comme les produits transformés, les sucres, les graisses de mauvaise qualité : huile de palme, huile de tournesol, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *