conseils régime maison (13)

Quel est le menu du régime protéiné ?

Vous souhaitez perdre du poids ? Découvrez nos guides:
Bruleur de Graisse ou Probiotique Minceur

Le régime hyper-protéiné ou protéiné, comme son nom l’indique, représente un type régime Thonon ou Dukan qui mise sur les protéines, et ce, car elles ont un rôle dans le développement musculaire.

Si vous êtes un gourmet, le fait d’adopter un régime protéiné ne vous imposera pas forcément de consommer des protéines en barres ou en sachets ! Poissons, viandes, mais également tofu et quinoa pour les végétariens, les aliments riches en protéines sont divers et très variés, vous permettant ainsi de concocter des recettes gourmandes pour ce type de régime.

Que manger pendant un régime protéiné ?

C’est décidé, les sachets de protéines sont à éliminer ! Vous devrez alors vous mettre en cuisine pour un régime protéiné fait maison ! Mais où trouve-t-on les super-pouvoirs des protéines ? Bien sûr, dans :

  • les viandes blanches et les viandes rouges ;
  • les poissons ;
  • les œufs ;
  • les algues ;
  • le tofu ;
  • le quinoa ;
  • ainsi que les légumineuses.

Un régime protéiné strict se divise en quatre diverses étapes, à savoir :

  • starter ;
  • minceur ;
  • la transition ;
  • et la stabilisation.

Il est alors doté d’un menu relativement cadré, tout particulièrement lors des premières phases où les sachets protéinés occupent une place importante.

Les phases strictes ne vont cependant durer que quelques jours seulement. On réintroduira ensuite les aliments interdits de manière progressive afin d’aboutir à une alimentation équilibrée et normale.

Ça sera bien à ce moment que la cuisine deviendra une partie de plaisir : on se prépare des plats convenant au principe du régime protéiné, sans pour autant mettre de côté le plaisir de bien manger.

Découvrez  Le régime sans féculents est-il efficace ?

Il faudra, pour cela, miser sur les aliments autorisés lors de ce régime, tels que : les poissons, la volaille, les fruits de mer, les laitages (à condition qu’ils soient à 0 % de matière grasse) et enfin, les légumes à consommer sans modération !

Par contre, il faudra éviter quelques aliments, tels que : le beurre, le fromage, l’huile et les laitages qui sont pleins de matière grasse ainsi que les féculents (lors la première phase du régime du moins).

Les recettes les plus appétissantes pour suivre le régime protéiné !

Il faudrait, en temps normal, consommer 20 g par jour de protéines et il suffira de 100 g de poisson ou de viande pour vous permettre de satisfaire ce besoin. Quand on passe à ce régime, on devra donc augmenter la dose, en mettant l’intégralité de ses repas à la sauce protéine.

Il est possible de se concocter, rien qu’au rayon viande, aussi bien un sandwich healthy au blanc de poulet, qu’un rôti d’agneau en croûte. La seule condition est que vous devez accompagner vos plats de légumes et limiter les matières grasses au maximum.

L’astuce pratique permettant de limiter l’apport en féculents est, par exemple, d’essayer d’échanger son pain classique avec du pain de mie au son d’avoine. Effectivement, le son d’avoine va permettre de ralentir la digestion ainsi que le stockage des graisses par l’organisme. Les amateurs de produits de la mer pourront, quant à eux, décliner le poisson en makis, en filets classiques ou bien en roulés.
Nous vous recommandons de ne pas négliger les œufs et les champions dans le régime protéiné ! Les aliments pleins de protéines végétales représentent, eux aussi, de très bons atouts pour ce régime.

Découvrez  Le régime suivi par Laurence Boccolini !

Il faut savoir aussi que le tofu est la star des recettes végétariennes pour un régime protéiné. C’est une pâte à base de graines de soja, prisée des végans et des végétariens.

Pour les recettes à base de ce produit, elles sont très simples, on cite :

  • la salade de quinoa au tofu ;
  • le tofu mariné sauté :
  • ou aussi une flamiche picarde version tofu !

Les algues représentent, eux aussi, des alliés protéinés de taille, et ce, car elles sont très riches en protéines et assez pauvres en calories. Algue nori, poudre de kombu, laitue de mer, algue wakamé, les options ne manquent en effet pas pour mettre cet aliment dans vos assiettes !

Enfin, n’oublions pas les légumineuses (haricots rouges, lentilles, pois chiche, etc.). En associant ces dernières aux féculents, tous vont former pour l’organisme, une bombe de protéines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *